Site GUSP_header.png

Ateliers

Cet atelier s'inscrit dans le cadre d'une démarche globale de la direction de la collecte et du traitement des déchets de la Métro visant à repenser ses différents modes de collecte.

La performance énergétique des logements et la réduction des consommations énergétiques des habitants sont
des objectifs largement partagés par nombreux acteurs locaux (professionnels, habitants, élus, associations..).
C'est un « changement de logique » où l'implication de tous est visée pour aller vers un mode de vie et de
gestion moins dépendant à l'énergie.

Programme de la journée

La crise que traverse actuellement notre société (économique, sociale, environnementale et démocratique) incite les acteurs locaux (élus, professionnels et citoyens) à réinventer les façons de faire,d’habiter, et de gérer la ville. Des lois récentes accompagnent ce changement de logique en facilitant par exemple le développement de nouveaux modes d’habiter (loi pour l’accès au logement et l’urbanisme rénové dite loi ALUR, 2014), et en réaffirmant la place centrale du citoyen dans la fabrication de la ville (loi de programmation de la ville et de cohésion urbaine, 2014).

 

  • Quels sont les objectifs de la GUSP sur le territoire?
  • Comment se traduisent-ils dans l'organisation des services?
  • Comment s'organise la transversalité entre services et entre élus?
  • Avec quels outils communs? Autour de quelles instances et avec quels partenaires?
  • Quels apports pour la dynamique partenariale? Pour la relation avec les habitants?
  • Quelles sont les répercussions sur la vie du quartier?
  • Quels sont les objectifs d'un projet d'auto-rénovation?
  • Qui sont les différents acteurs impliqués? Quelle est la place et le rôle de chacun au sein du projet? 
  • Comment et avec quels outils le projet est-il mené?
  • Quelles sont les répercussions sur la vie des habitants? sur la vie de la résidence? sur la vie du quartier?

Malgré le développement d'espaces de discussion avec les habitants (réunion, porte à porte, temps festifs...), le déficit de mobilisation des habitants au sein des projets de création ou d'aménagement d'espaces publics est un constat partagé sur bon nombre de territoires en France et en Europe.

  • Pourquoi les habitants ne prennent-ils pas leur place d'acteur? Comment faciliter et promouvoir leur implication?
  • Quel est le périmètre réel d'action et de décision donné aux habitants dans les projets?
  • Au delà du projet, quelle est la place des habitants dans la gestion et l'animation de la ville?

Travailler sur la création ou la transformation d'un espace public demande d'imaginer la façon dont il sera utilisé et géré par les usagers. Mais la réalité urbaine est telle que souvent, des usages qui n'ont pas été anticipés apparaissent et impactent le fonctionnement social et urbain du secteur.

  • Comment et avec quels outils rester en veille sur les évolutions d'usages ?
  • Comment prendre en compte les nouveaux usages ?
  • Comment les suivre et les accompagner ?

Sur les territoires, les changements des modalités de collecte des déchets (passage aux bacs enterrés, operculés...) bouleversent profondément le quotidien et les habitudes des habitants et réinterrogent les pratiques professionnelles des gestionnaires.

  • Comment le changement de mode de collecte peut-il s'accompagner localement ?
  • Avec qui et à quel moment ? En quoi l'implication des habitants et gestionnaires peut-elle faciliter l’appropriation de ces nouvelles pratiques ?
  • Quel impacts sur les usages, sur le rôle des gestionnaires ?

Ces questions ont été au coeur de cet atelier d’échanges construit autour de trois témoignages: Grenoble Alpes Métropole (la Métro), Villeneuve Troubadours (Grenoble), Iles de Mars (Pont de Claix).

Chaque groupe d’habitation a son histoire, notamment sur les questions énergétiques, nous nous interrogerons sur les raisons qui ont conduits les propriétaires à choisir tel ou tel mode de chauffage.

  • Pourquoi sur tel groupe est-on passé du gaz au chauffage urbain ? Ou encore de l’électrique au bois ?
  • Quelles sont les conséquences sur la vie des habitants ? A-t-on amélioré le confort ? Réduit les charges ?

Pages


  • COMITE DE PILOTAGE DU CENTRE DE RESSOURCES GUSPmercredi 22 janvier 2020, de 9h à 12h à la maison de l'habitant de Pont de Claix
  • FORMATION "Mieux gérer les relations avec les habitants et entre acteurs" : INSCRIPTIONS POUR 2020 OUVERTES

 

 

 

Coordonnées

Maison de l'Habitant
avenue des Iles de Mars
38800 Pont de Claix
Tel : 04 76 29 86 29
Fax : 04 76 29 86 13
maison.habitant@ville-pontdeclaix.fr

Télécharger le plan en pdf