Site GUSP_header.png

Ateliers

La ville de Poisat et le centre de ressources GUSP ont organisé un atelier/visite à Poisat sur le thème "Accompagner l'évolution des usages d'un espace public central" le mercredi 4 décembre 2019 matin. 

 

Afin de poursuivre le travail sur le thème "genre et espaces publcs" initié dès 2017, les centres de ressources métropolitain GUSP et Maison pour l’égalité femmes-hommes, en partenariat avec l’Académie de Grenoble ont proposé une journée de travail sur le thème  "Filles et garçons dans les cours d'établissements scolaires : Quelle occupation? Quelle appropriation? Quels enseignements en tirer sur le fonctionnement des espaces publics de proximité?" le mardi 3 décembre 2019 à la maison de l'habitant de Pont-de-Claix.

Ne pas jeter ses déchets par terre, aller à la déchèterie si on souhaite se débarrasser de gros objets, trier correctement, économiser l'eau en prenant une douche plutôt qu’un bain, économiser l'énergie... Ces préconisations sont répétées régulièrement sous la forme de campagnes de sensibilisation, d'information voire de répression pour inviter les citoyens à être responsables et de faire évoluer leur comportement.

Dans le cadre du programme de rénovation urbaine sur les Villeneuve(s) (Grenoble et Échirolles), Grenoble-Alpes Métropole, en tant que pilote du projet, a mis en place un processus de concertation visant à impliquer l'ensemble des acteurs de la Villeneuve dans la construction du quartier de demain.

Cette rencontre fait suite à une réunion de bilan des actions sur le thème du « genre et espaces publics » menées en 2018.

 

Les acteurs du réseau GUSP et du réseau égalité femmes-hommes de la Métropole ont fait le constat que de nombreux territoires/acteurs/établissements de la Métropole Grenobloise s’investissaient actuellement sur la question du genre dans les cours d’établissements scolaires. Suite à cela, la Maison de l’Egalité Femmes-Hommes et le centre de ressources GUSP ont organisé cette rencontre.

Les acteurs de la politique de la ville de la Métropole ont mis en lumière un constat partagé: la présence de nombreux enfants jeunes (<10 ans) et seuls (non accompagné par un adulte référent) sur l'espace public de proximité (en journée, sur la pause méridienne ou en soirée).

 
La Métropole grenobloise a validé son nouveau "Schéma Directeur Déchets 2020-2030" qui définit la nouvelle politique publique métropolitaine et un large plan d'action en matière de gestion des déchets.
 
Nouveaux bacs de déchets alimentaires, contrôle de la qualité du tri, développement du recyclage (etc.) sont d'autant d'évolutions inscrites dans ce nouveau schéma. Ces évolutions ont (et auront) un impact direct sur le terrain et invitent les gestionnaires de terrain (bailleurs, villes, métro) et les habitants à faire évoluer leurs pratiques en matière de gestion des déchets.

Cette journée d'échanges a été organisée par l'Association des Villes pour la Propreté Urbaine (AVPU) le 21 mars 2019. Cette association regroupe 140 collectivités. Sa mission est de concevoir une méthodologie d’évaluation de la propreté urbaine avec des indicateurs d’objectifs de propreté et un référentiel commun. Le but étant de faire progresser la propreté urbaine et favoriser la perception positive de cette progression par les habitants. Elle incite les collectivités locales à mesurer le plus objectivement possible leurs actions pour la propreté urbaine notamment à l’aide d’une grille des indicateurs objectifs de propreté.

Cette journée nationale était dédiée au thème de la gestion des dépôts sauvages et encombrants.

Le centre de ressources GUSP a été sollicité par l’AVPU pour intervenir sur l’utilité de la Gestion urbaine et sociale de proximité (GUSP) dans la gestion des dépôts sauvages et encombrants. Le centre de ressources GUSP, les service GUSP de Saint-Martin d’Hères et Pont-de-Claix et le bailleur social SDH ont témoigné collectivement sur ce thème.

Le réseau des acteurs de la GUSP a reçu Michel Bonetti, sociologue, pour une conférence sur le thème « L'habiter, un impensé de la politique de la ville ». Cette conférence a réuni 35 participants et s'est déroulée à la suite de l'instance annuelle du centre de ressources GUSP appelée « plénière du réseau des acteurs de la GUSP ».

A NOTER!  Un exemplaire du livre "l'habiter, un impensé de la politique de la ville" est disponible au prêt auprès du centre de ressources GUSP.

 

La présence de dépôts sauvages et d'encombrants ont un impact fort sur la qualité du cadre de vie et pose de vraies difficultés de gestion au quotidien. Ce constat est partagé tant par les collectivités locales, que par les bailleurs sociaux, les associations, les régies de quartier et les habitants. Développement de déchetteries mobiles, campagne d'information, de sensibilisation, temps d’animation locale... Nombreuses sont les actions développées sur le terrain. Constatant la persistance de ces actes d'incivilité, les acteurs locaux s’intéressent de plus en plus la question de la répression.

Pages


  • FORMATION "Mieux gérer les relations avec les habitants et entre acteurs" : INSCRIPTIONS POUR 2020 OUVERTES
  • Temps de préparation visite de site sur Voreppe
  • Groupe de travail "genre et espaces publics"
  • Organisation d'un temps fort sur les copropriétés
  • Organisation visite de site "ma petite boîte à outils"

 

 

 

Coordonnées

Maison de l'Habitant
avenue des Iles de Mars
38800 Pont de Claix
Tel : 04 76 29 86 29
Fax : 04 76 29 86 13
maison.habitant@ville-pontdeclaix.fr

Télécharger le plan en pdf